Konica Minolta

Europe

Description

Luxmètre-Chromamètre CL-200A

Portable, ce luxmètre-chromamètre portable réalise des analyses précises des LED et autres sources lumineuses en termes d’éclairement et de chromaticité

Description

Compact, léger et autonome

L’ergonomie du CL-200A a été étudiée pour épouser la forme de la main pour une préhension sûre et pratique tout au long des mesures. 2 piles AA (ou l’adaptateur secteur optionnel) assurent l’alimentation qui peut aussi provenir de batteries rechargeables avec gestion du degré de charge et indication du remplacement.

 

Mesure de la température de couleur proximale

Le CL-200A mesure la température de couleur proximale et détermine la distance au lieu du corps noir en termes de Δuv, 2 informations souvent utilisées pour décrire une source lumineuse.

Lorsqu’un corps noir idéal est chauffé (un corps noir idéal absorbe toutes les radiations électromagnétiques incidentes), il émet un rayonnement lumineux. Plus il est chauffé, plus sa température augmente; la couleur du rayonnement lumineux variant alors du rouge au blanc en passant par le jaune. La température de couleur d’une lumière est définie comme la température absolue (en Kelvin) à laquelle il est nécessaire de chauffer le corps noir pour qu’il émette un rayonnement de même couleur que cette lumière. La courbe reliant les différentes couleurs émises par le corps noir est appelée « lieu du corps noir » et est visible sur la figure ci-dessous à gauche.

Comme il existe de nombreuses sources lumineuses qui ne sont pas directement pointées sur le lieu du corps noir, mais qui en sont proches, la température de couleur corrélée ou température de couleur proximale est utilisée pour définir leurs couleurs. La région pour laquelle les températures de couleur proximales sont admises est représentée par les droites isothermes (droites tracées à température constante) sur la figure ci-dessous à droite. Pour complètement décrire la couleur d’un rayonnement lumineux en ces termes, il est normalement nécessaire de communiquer la distance Δuv au lieu du corps noir en plus de la température de couleur proximale.

 

Idéal pour le contrôle qualité des LED blanches

Lumière bleue émise par une LED
Lumière jaune émise à travers le phosphore
Boitier
Electrode
LED
Phosphore


Les LED blanches sont très souvent construites par assemblage d’une LED bleue recouverte d’un matériau phosphore jaune; la lumière bleue émise par la LED est alors mixée à la lumière jaune émise par le phosphore produisant une lumière blanche. Cependant, comme le spectre d’émission de la LED bleue peut considérablement varier d’une LED à l’autre, la lumière blanche résultante fluctue d’un assemblage à l’autre. C’est pour cette raison que le contrôle des LED blanches n’est pas uniquement basé sur l’énergie émise mais aussi sur sa couleur. Le CL-200A est capable de mesurer la lumière émise par le phosphore ainsi que le signal émis par l’assemblage final de la LED blanche.

 

Classement des LED

Les variations de couleur, un élément important de l’industrie des LED, sont quantifiées permettant alors un classement automatique



Mesure multipoint

Bien que l’analyse multipoint (jusqu’à 30 sondes connectées simultanément) puisse être effectuée uniquement avec le calculateur du CL-200A, l’utilisation du logiciel CL-S10w facilite beaucoup le travail pour analyser les informations provenant des différentes sondes.

 

Calibrage utilisateur

Le calibrage utilisateur permet de compenser les écarts de mesure enregistrés sur des sources lumineuses normalisées. Deux méthodes sont possibles pour réaliser cette compensation : mono point et  calibrage RGBW.

Température de couleur JIS

En plus de la détermination de la température de couleur en utilisant la méthode interne au CL-200A, la température de couleur peut aussi être calculée en accord avec les équations définies par le JIS (Japanese Industrial Standards)